étiquettes

  • Confitures encore et toujours ...

    Quoi de meilleur qu'un petit déjeuner avec des tartines de bon pain et de confitures ... Moi, j'adore. J'aime, lorsque j'ai fini un pot, aller dans mon placard et choisir une nouvelle saveur en fonction de mes envies : acidulé avec une confiture aux trois agrumes par exemple, plus sucré avec une confiture de mûres, ou parfumé avec une confiture de figues aux épices .... Ainsi en fonction de mon humeur les saveurs changent ...

    Mais pour cela, il faut un placard bien remplit. Voilà choses faites en ce début d'automne : après les abricots de Juillet, il y a eu en Août : les myrtilles trouvées pendant les vacances à la montagne, les mûres cueillies le long des chemins,  les prunes du jardin de mes beaux-parents, un mélange poires-framboises (pour tester une nouvelle recette, mais je ne suis pas fan, le gôut des framboises couvrent complètement le goût des poires), et puis en Septembre annonçant les premiers jours d'automne : les figues vertes et violettes, les pommes reinettes et en cours de cuisson dans ma bassine les coings (pour de la gelée et de la pâte de coings qui fera partie à Noël de nos fameux treize desserts de Provence ...).

    Présentation1.jpg

    Et pour fêter le début de l'automne, voici ma recette de gelée et pâtes de pommes reinettes à la cannelle.

    Pâte et Gelée de pommes reinettes

     

    Pour la pâte :

     

    Enlever les trognons et les pépins et couper les pommes en quartier.

     

    Couvrir d’eau et faire cuire (les trognons dans un bas propre) jusqu’à ce que les pommes se ramollissent.

     

    Les mettre au dessus d’un tamis et les égoutter.

     

    Passer au mixer.

     

    Ajouter le poids de la chair obtenu en sucre, de la cannelle en poudre (1 bonne cuillère à café par kg) et faire cuire en remuant jusqu’à ce que la pâte se détache de la casserole (la pâte doit changer de couleur).

     

    Etaler sur une plaque couverte de papier sulfurisé. Laisser sécher quelques jours puis découper en bâtonnets.

     

    Pour la gelée :

     

    Récupérer le jus sous le tamis, ajouter un jus de citron et même poids en sucre ainsi que deux bâtons de cannelle.

     

    Faire cuire jusqu’au changement de couleur, enlever les bâtons de cannelle et mettre en pots.

     

    Bonne dégustation !

     

     

  • La ronde des confitures

    Pour changer de la couture et du tricot, un peu de cuisine ....

    Comme je vous l'avez indiqué en mai dernier, j'adore faire des confitures, puis les manger le matin tranquillement étaler sur mes tartines, ou les offrir à ceux qui comme les aiment .....

    Chaque saison à ses fruits et bien sûr ses confitures associées.

    En Janvier et Février, les oranges, les citrons ....

     Mes beaux parents commandant chaque année à Noël 10 kg de citrons non traités en Sicile (dans un village jumelé au leur ), voilà une partie du résultat :

     

    janvier 2010 012.jpg

    Confiture, gelée, je n'ai plus su quoi en faire ...(je n'ai tout de même pas oublié une petite tarte au citron meringué pour ravir mon mari chéri).

    Mars2010 030.jpg

    Et puis, mon père ne mangeant que la confiture d'oranges amères, il faut faire les stocks pour l'année. Grâce à mon primeur adoré qui m'a fourni la matière première, c'est chose faite :

    janvier 2010 016.jpg

    Avec le début du printemps, c'est l'arrivée des fraises et bien sûr les confitures associées (travaux de ce week-end) :

    Avril 2010 282.jpg

    Les étiquettes sont un modèle maison, que j'imprime sur du papier et colle sur le pot en trempant l'étiquette dans du lait préalablement bouilli. Cela tient relativement bien et au moins quand le pot est fini pas besoin de gratter pour enlever l'étiquette, juste un coup sous l'eau et tout s'en va ....

     

    Nota : Les fraises d'Espagne et maintenant France (siflorette et une autre espèce dont je n'ai pas retenu le nom) sont bien arrivées chez nous (pour les Espagnes depuis plus d'un mois ...)