saroyan

  • Histoire de shawl

    Parce que lorsque je l'ai vu , j'ai complètement craqué .... et pour que ma petite maman n'ai pas froid cet hiver .... je me suis lancée dans la confection de mon premier shawl (et surement pas le dernier !!!) en alpaga La Droguerie (s'il vous plaît) Un vrai plaisir, d'abord parce que la laine est super à tricoter (mais là je ne vous apprends rien), mais surtout parce que tricoter un shawl c'est :

    • pas monotone (cela change tout le temps avec les motifs),
    • pas besoin de compter ou mesurer sans cesse en espérant être arrivée à la hauteur voulue (on le regarde grandir chaque jour ...),
    • pas besoin de finition, de couture, .... (juste un blocage au fer).

    En gros, c'est que du bonheur. Alors quand j'ai vu cet autre modèle et , j'ai de nouveau craqué. Vite, vite ma balance .... et oui merci Madame La Droguerie de m'avoir si généreusement servie (je ne sais pas vous, mais j'ai toujours beaucoup de "reste"), il drevait me rester juste de quoi pouvoir le faire (affaire à suivre !!)

    Juillet 2010.jpg
    Saroyan en alpaga "petit nuage" La Droguerie (150 g tricoté en double aiguille n°5), modèle Liz Ambiente, traduit en français

    Ce modèle est vraiment très sympa fini surtout porté en écharpe.